Debout sur le Zinc

JEUDI 14 OCTOBRE A 20h30 

En partenariat avec
Echo System, SMAC de Scey-sur-Saône

« Qu’on me donne la nuit
pour que j’aime le jour ».
(L’envie, Jean-Jacques Goldman)

Qu’on ne néglige pas les choses qu’on aime moins.
La poésie de DSLZ consiste en ces moments quelque fois dérisoire ou mal aimés ou passés sous silence, et qui pourtant existent.
DSLZ pratique cette poésie là, qui nous touche de très près.
L’inspiration puise un peu chez Cohen mais aussi chez Trenet, pour offrir des chansons ancrées dans nos présents.
Les musiciens sont tendres avec leurs instruments et ne leur demandent que l’impossible. L’accord idéal entre notes et mots à son meilleur niveau. Celui qui est un peu plus haut que la vie ordinaire, debout sur un comptoir ou mieux sur un nuage.
Il faut les écouter pour se faire plaisir.
Ils sont rares et brillants.


Chant, violon, trompette et guitare 
Simon Mimoun I Chant, clarinette et guitares Romain Sassigneux I Batterie, percussions et xylophone Cédric Ermolieff I Contrebasse et basse Thomas Benoit I Guitares Chadi Chouman I Banjo et mandoline Olivier Sulpice I Production DSLZ.

TARIF UNIQUE / HORS ABONNEMENT
FESTIVAL J. BREL du 24 sept. au 15 oct. 2021

Newsletter

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez de recevoir toute l'actualité du Théâtre par email.

Vous avez la possibilité de vous désabonner à n'importe quel moment.

Entrée non valide

Entrée non valide

­