Ruptures

Catégories : 2021/2022, Danse

VENDREDI 28 JANVIER A 20H30 

« Alors j’ai bougé
J’ai dû m’en aller
Partir, bifurquer
J’ai dû m’évader
J’ai dû m’enfuir
J’ai dû partir
J’ai dû m’éclipser
J’ai dû me camoufler
J’ai dû disparaître
Pour réapparaître
Oh, oh bouge de là
Bouge de là ».
(Bouge de là, MC Solaar)

De la vallée est-africaine du Rift au reste des terres émergées du globe, on constate que, dès ses débuts, l’homme s’est mis en route vers un ailleurs. Arpenteur infatigable il semble n’être fait que pour le mouvement. La danse de Bouziane Bouteldja ne parle que de ça. Elle avance et ses pas mènent à la nouveauté.
Le déplacement, quelles que soient ses motivations, enjambe les frontières, les ignore.
Ces lignes artificielles que des hommes ont tracées pour se mettre à l’abri (de quoi ?) ne peuvent s’opposer au besoin de bouger, de changer de place.
La chorégraphie de Bouteldja, c’est tout ça. Les corps des danseurs s’agitent pour survivre. Dans une dynamique implacable, ils dansent leur besoin d’aller plus loin que le lieu fixe de leur naissance.
Voilà un ballet qui balaie les cloisonnements. Grand ouvert, il échappe à la pesanteur des centralisateurs et des protectionnistes et nous entraîne vers une meilleure compréhension du langage corporel universel.
La danse d’aujourd’hui dans ce qu’elle a de plus fédérateur, voilà ce que nous offrent la compagnie Dan6T et son pygmalion, le talentueux Bouziane Bouteldja.
Bougeons-nous !

Chorégraphie Bouziane Bouteldja assisté de Alisson Benezech I Avec Mouad Aïssi, Alison Benezech, Zineb Boujema, Med Medelsi, Soufiane Faouzi Mrani, Redouane Nasry, Mathilde Rispal I Création musicale Le Naun I Scénographie Oriane Bajard I Lumières Cyril Leclerc I Coproduction Le Parvis, Scène nationale, Tarbes, EPPGHV La Villette, Paris, Théâtre Edwige Feuillère, Vesoul, Théâtre de la Cité, Marseille, Scène Nationale d’Albi, L’Estive, Scène nationale, Foix, Les Scènes du Golfe, Vannes

Danse
conseillé dès 12 ans

Tarif Détente : de 5€ à 12€

Newsletter

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez de recevoir toute l'actualité du Théâtre par email.

Vous avez la possibilité de vous désabonner à n'importe quel moment.

Entrée non valide

Entrée non valide

­