Alex Lutz

JEUDI 1er AVRIL A 20H30

« Ce n’est pas un marchand
Son cheval est trop clair
Son habit est trop blanc ».
(Regarde bien petit, Jacques Brel)

Quand on a été reconnu par le public et par la profession à coup de César et de Molière, on peut raisonnablement se demander si continuer n’est pas risqué.
Le risque de ne pas se dépasser. Le risque de se répéter. Le danger de ne plus surprendre.
Sa silhouette est connue, sa blondeur le distingue.
Comment dé-jouer l’attendu ?
Arriver à cheval ?
Achever le banal ?
Pourquoi pas ?
Et Lutz a l’idée de quérir l’équidé.
Rallions-nous à son panache.
Le spectacle ainsi initié peut démarrer.
L’humoriste, alors, engage avec son public un dialogue à une seule voix. Il lui donne les réponses aux questions qu’il aurait pu poser.
Toujours élégamment saugrenues.
Ainsi l’invention du rire par la flatulence ne sombre-t-elle pas dans l’ordinaire mais s’impose comme une invention majeure de l’humanité naissante.
Lutz est une machine infernale à faire éclater les salles d’un rire qui parfois se teinte d’une tendre poésie.
Et là tout n’est qu’ordre et beauté, Lutz calme et volupté.

Texte Alex Lutz, Tom Dingler I Avec Alex Lutz I Mise en scène Tom Dingler I Lumières Cyrille Siffer I Production JMD Production
Photographie Julien Weber

Humour
Molière 2020 : catégorie Humour
TARIF A : 25€/20€




Newsletter

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez de recevoir toute l'actualité du Théâtre par email.

Vous avez la possibilité de vous désabonner à n'importe quel moment.

Entrée non valide

Entrée non valide

­