Mois Voix d'enfants/Espace scénique 2017

bandeau mois voix denfants-2.jpg
Saison 2016/2017
Bjørn Berge / Mad Fingers Ball

Bjørn Berge / Mad Fingers Ball

Bjorn Berge copyright Morten Strom« Je suis le blues, car le blues est l’expression du Moi ».
(Willie Dixon)

Il devient universel comme l’est l’injustice.
Il est intemporel comme l’est
la fraternité.
Bjørn Berge, norvégien de naissance, est ainsi devenu
un citoyen bluesy.
Armé de sa guitare à douze cordes et d’un bottleneck au doigt,
le voilà qui slide
le répertoire blues comme un vrai cueilleur
de coton. Il pick.
Il en pince pour cette musique. 
Il a le sang blues, en aristo d’Alabama.
Sa virtuosité est étourdissante. A croire que ses doigts sont
au moins au nombre
de douze.
Ses concerts sont autant d’événements majeurs.
Tout ce que le monde compte
d’inconditionnels
du blues s’accorde à dire que Berge est un des plus grands.
Nous nous sommes démenés pour l’avoir sur notre scène ce soir, car l’artiste est demandé partout où l’on aime la musique.
Aussi, ne ratons à aucun prix l’opportunité de l’acclamer comme
il le mérite. 
Bjørn Berge Bluesman.
3 B auxquels on en rajoute un quatrième, le B de Bravo.

Chant et guitares Bjørn Berge (distribution en cours)
Production Azimuth

Tarif Colombine

 
Soirée à l'opéra / Orchestre d'harmonie de Vesoul

Soirée à l'opéra / Orchestre d'harmonie de Vesoul

Ce soir l’Opéra vient à nous.
Avec pour bagages ses grands airs et quelques surprises inattendues.
L’Harmonie de Vesoul, plus en forme que jamais, a astiqué ses cuivres, gonflé ses poitrines, est prête à nous donner le meilleur d’elle-même. Qui dit Opéra dit chanteur. Cette année, deux invités sont à l’honneur : Rémy Poulakis et Landy Andiamboavonjy. On chuchote qu’il inviterait quelques autres chanteurs à se joindre à lui pour notre bonheur.
L’émotion sera au rendez-vous.
La publicité a souvent emprunté des airs au répertoire d’opéras, sans que nous y prenions garde. Nous avons en tête une quantité de pages lyriques qui ce soir seront mises en lumière.
Ce soir c’est la fête de nos tympans.
A vos oreilles !

Direction Mathieu Anguenot
Chanteurs Rémy Poulakis et Landy Andriamboavonjy
Avec l’Orchestre d’harmonie de Vesoul

Tarif Détente

Orchestre d'harmonie de Vesoul

 
Les Chevaliers de la table ronde / de Hervé - Les Brigands

Les Chevaliers de la table ronde / de Hervé - Les Brigands

La compagnie Les Brigands ressuscite l’esprit léger de l’opérette en s’appuyant sur des oeuvres à l’inventivité
exceptionnelle. Elle revisite ici l’opéra-bouffe de
Hervé, contemporain et rival d’Offenbach, avec une version
pour treize chanteurs
(en costume d’époque, armures et baskets) et douze instrumentistes.
On y
retrouve tous les piliers du comique en musique : la parodie des genres sérieux, l’énergie rythmique,
la virtuosité décalée et la mélodie populaire. Un feu d’artifice
d’humour et d’insolence.

Livret
Henri Chivot, Alfred Duru
Musique Hervé
Transcription et direction musicale Christophe Grapperon
Mise en scène Pierre-André Weitz

Tarif Spécial
Pour réserver vos places, contacter la billetterie au 03 84 75 40 66 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
La Flûte enchantée / de Mozart - David Lescot

La Flûte enchantée / de Mozart - David Lescot

En jouant avec une rare acuité avec les formes de la musique occidentale, Mozart conduit pas à pas et main
dans la main le spectateur jusqu’à la pleine clarté finale,
où chacun pourra voir se refléter sa propre lumière intérieure.
La Flûte enchantée est donnée dans sa version originale, en allemand et sur les instruments d’époque
des Talens Lyriques, menés de main de maître par
Christophe Rousset. David Lescot, que l’on retrouve au Théâtre
au mois de
novembre avec Les époux, s’attaque à l’ultime chef-d’oeuvre de Mozart en révélant son aspect onirique, tout en questionnant son actualité : comment réenchanter
le monde d’aujourd’hui ?

Livret Emanuel Schikaneder
Musique Wolfgang Amadeus Mozart / Les Talents Lyriques / Choeur de l’Opéra de Dijon / Maîtrise de Dijon
Direction musicale Christophe Rousset 
Mise en scène David Lescot
Production Opéra de Dijon
Coproduction Opéra de Limoges / Théâtre de Caen

Tarif Spécial


 
Valérie Lemercier

Valérie Lemercier

Valérie Lemercier copyright David Zagdoun« Elle avait cette distinction familière qui la distinguai des distants ordinaires ».
(Une rencontre, Maurice de Python)

VIP ! Very impressionnante prestation !
Valérie Lemercier en personne, ce soir, ici, l’aubaine !
La présenter est inutile. Depuis la décalée Lady Palace,
nous avons tous suivi
son ascension jusqu’à des cimes
où peu parviennent. Où peu se maintiennent.
Son comique ne s’abaisse jamais à racoler les rires.
Ils fusent, bien sûr,
mais toujours à des mots et des mimiques
d’où toute vulgarité est exclue.
La comédienne a l’élégance à fleur de peau.
Qu’un scénario la mette en situation
grotesque,
son personnage lui, conserve une distance qui la préserve
de tout ridicule.
Bête de scène, elle tient son public sous le charme.
Véritable Frégoli, elle campe
des personnages tous plus risibles
et dérisoires les uns que les autres.
Elle est de son époque et en sait les travers qu’elle exploite
jusqu’à en extraire
tout le jus comique.
Les occasions de la voir sont rares, aussi faut-il en profiter.
Valérie Lemercier se mérite. Notre Théâtre et nos zygomatiques
lui sont acquis.


Texte
Valérie Lemercier
Sabine Haudepin
Mise en scène
et interprétation
Valérie Lemercier
Lumières
Valérie Allouche
Son
Gilles Meignan
Production
TS3

Tarif Spécial

 
L'Homme Cirque / David Dimitri

L'Homme Cirque / David Dimitri

L'Homme cirque copyright Raoul GilbertCirque sous chapiteau :
Lac de Vaivre-et-Montoille
(Parking du Ludolac)


« Les artistes de cirque ont ceci d’inhumain qu’ils ne sont
que des hommes ».
(Circassiens, C. L. Oune)

David Dimitri est un artiste-né. Né d’artiste. Son père est le clown
Dimitri
à la réputation mondiale.
David fréquente l’Académie nationale des arts du cirque de Hongrie
où il apprend les disciplines du cirque. Il entre au Cirque du Soleil,
au Canada,
puis au Big Apple Circus de New York et au Cirque Knie
pour ne citer qu’eux.
Inutile de préciser qu’avec un tel cursus, le garçon a du bagage
et une carte
de visite qui force l’admiration.
Puisqu’il sait tout faire au sein d’un cirque, il y fera tout.
Tout ? Tout !
Conseillé par son père, disciple du mime Marceau,
il invente son numéro,
qui les regroupe tous.
Sous un chapiteau à sa taille, équipé selon ses besoins
et directives,
il devient L’Homme Cirque.
Son succès est international. On se l’arrache et il triomphe.
Son talent protéiforme laisse pantois les plus blasés.
Homme canon,
fil-de-fériste, clown et antipodiste, il occupe la scène sans temps mort.
Il plante son chapiteau chez nous, inestimable chance.
A nous d’en occuper
toutes les places.
Et de jouir du cadeau de sa présence.
Car l’homme est attendu ailleurs, plus loin, avec la même ferveur que la nôtre.

De et avec
David Dimitri

Tarif
Détente
Pour réserver vos places, contacter la billetterie au 03 84 75 40 66 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
Les Rois Vagabonds / Concerto pour deux clowns

Les Rois Vagabonds

Les Rois Vagabonds copyright Anne WengerChangement d'horaire :
Contrairement à ce qui avait été indiqué dans la plaquette,
le spectacle Les Rois Vagabonds sera à 17h, et non 20h30.

« Entre le malaise et le rire, il n’y a que le maquillage du clown ».
(Evidences, C. Laude)

Ils, Igor Sellem et Julia Moa Caprez, ne nous sont pas inconnus.
Ils ont sévi à Vesoul pour notre plus grand bonheur.
Et donc, logiquement on les a priés de revenir faire leurs tours sur notre scène,
car il n’y a pas de raison de bouder son plaisir, ni de ne pas donner à ceux
qui les ont ratés une nouvelle chance de les voir.
Ils dépoussièrent le numéro du clown. Ils inventent de nouvelles cabrioles,
essaient de nouvelles chutes, provoquent un nouveau rire.
Elle, petite marquise, joue du violon et lui, gros lourdaud, du tuba.
Dans des positions inconfortables et incongrues, leurs corps soumis à l’exigence
du grotesque, ils dévident leur pelote de gags hilarants.
Ils sont de retour. Ne ratez pas le rendez-vous.

De et avec Julia Moa Caprez, Igor Sellem
Production Les Rois Vagabonds

Tarif Détente

 
Fair-Play / Patrice Thibaud

Fair-Play / Fabrice Thibaud

Représentation supplémentaire : le mercredi 22 mars à 20h30
(la représentation du mardi 21 mars est complète !)

Mesdames et messieurs, je déclare z'ouvertes...
Chorégraphie hilarante du monde de l'exploit, Fair-Play dresse un hommage caustique et musical au corps sportif.
Entre Tati et Chaplin, Patrice Thibaud , clown élastique, brocarde en virtuoses les ridicules humains
du monde du sport.
Échauffement, abdos fessiers, course à pied ou sports de combat. Avec Patrice
Thibaud, la scène devient un ring,
une piste cyclable, un tapis d’entraînement,
un terrain de foot. Le corps athlétique, dans tous ses états. Grotesque
désir
de la supériorité, il vise les hauteurs des podiums où se dispute encore la place 
de l’homme le plus fort du monde.
Il joue en équipe pour être le premier.
Il court après la montée d’adrénaline. Fair-Play s’intéresse à l’acier du mental sportif, à son acharnement
chevalin, ou à la grâce du mouvement d’un corps
qui dépasse ses capacités naturelles. Le surpassement de soi.
Les musiques de Philippe Leygnac accompagnent les prouesses du champion lors de ses records divers.
Il est mime, danseur, auteur. Génial interprète de la famille Deschamps et Makeïeff, il a fait se tordre de rire
des salles entières en traversant le plateau
en cheval ou en employé modèle. Comédien grave
chez Christian Schiaretti,
clown lumineux chez Les Deschiens, Patrice Thibaud signe aussi des spectacles solos.
L’artiste construit une
chorégraphie hilarante du monde de l’exploit.
On reconnaît Tati et Chaplin, la grandeur des clowns élastiques qui aiment et brocardent leurs semblables.
Hommage caustique et tableaux tendres
des ridicules humains, Fair-Play joue de l’iconographie sportive en amoureux
virtuose.

Conception Patrice Thibaud
Mise en scène Jean-Marc Bihour, Jean-Michel Guérin, Patrice Thibaud
Musique originale Philippe Leygnac
Avec Philippe Leygnac, Patrice Thibaud
Lumières Charlotte Dubail
Costumes Isabelle Beaudouin 
Regard extérieur Marie Duret-Pujol
Production Théâtre de Nîmes, Scène conventionnée pour la danse contemporaine
Coproduction Grégoire Furrer et Silent Productions / La Comète, Scène Nationale de Châlons-en-Champagne / Les Théâtres de la Ville de Luxembourg / Espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne

Tarif Détente

Fair-Play copyright Rebecca Josset

 
Pixel / Compagnie Käfig - Mourad Merzouki

Pixel / Compagnie Käfig - Mourad Merzouki

« Depuis que mon portrait avait été pixellisé je me tenais à carreaux ».
(Un espion pas très NET, Clyde Tabby)

Il y a eu les mosaïques puis, plus près de nous, le pointillisme et nous voilà
à l’heure du pixel. Cette reconstitution par notre cerveau de l’image unitaire,
à partir de sa parcellisation, ne pouvait que s’étendre à toutes les formes d’art
faisant appel à l’oeil (encore que la musique électro s’y soit essayée avec succès).
Mourad Merzouki, l’un des chorégraphes les plus inventifs, ne pouvait manquer
ce mariage entre la danse (hip-hop) et l’écran de l’ordi.
L’oeil du spectateur du XXIème siècle est plus habitué à cette vision-là qu’à celle
de ballets sur la scène d’un Théâtre.
Le parcours prestigieux du chorégraphe, parsemé de succès et d’honneurs,
aurait pu l’inciter à profiter frileusement de sa popularité. Mais cet insatiable
curieux cherchant toujours à surprendre son public, en se surprenant d’abord,
se remet en question, il innove, expérimente et réinvente son art.
Il court le risque de perdre une partie de son public, mais il peut aussi en gagner
un autre. L’homme est joueur et il rafle la mise. C’est gagné, à l’unanimité !
Ce que nous voyons défie l’imagination. Les danseurs ont pour partenaires
extraordinaires des milliers de carrés de lumière. Formant des vagues,
des ondées, des courbes féminines aux chevelures « Mélisandesques »,
ou des formes indéfinissables qui semblent écouter la musique d’Armand Amar et l’accompagnent.
Décidément, la danse bouge ces temps-ci.
Elle propose des voies encore inexplorées et nous voilà comblés.

Direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki
Concept Mourad Merzouki / Adrien M / Claire B
Vidéo Adrien Mondot / Claire Bardainne
Musique Armand Amar
Assistante du chorégraphe Marjorie Hannoteaux
Avec 11 danseurs
Lumières Yoann Tivoli
Scénographie Benjamin Lebreton
Costumes Pascale Robin
Peintures Camille Courier de Mèré / Benjamin Lebreton
Production Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig
Coproduction Maison des Arts de Créteil / Espace Albert Camus, Bron

Tarif E
dwige

Pixel copyright Agathe Poupeney

 
Light Bird / Compagnie Le Guetteur

Light Bird / Compagnie Le Guetteur

Light Bird copyright Alain Julien« Même quand l’oiseau marche on sent qu’il a des ailes ».
(Les Fastes ou Les Usages de l’année, Antoine Marin Lemierre)

Light pour
lumière, light pour léger, bird pour oiseau.
Etonnant spectacle que ces danseurs évoluant au milieu d’oiseaux
à la posture
rigide, hiératique, à l’attention sérieuse, à l’intérêt
profond pour la danse.
Verticale espèce que ces grues mandchoues.
Très graphiques, très élégantes,
elles ont en elles une chorégraphie
secrète que l’humain met en lumière.
Elles pourraient s’agacer, de leur bec attaquer l’être qui s’agite
en une danse
qu’elles ne comprendraient pas. Il n’en est rien.
L’intelligence des chorégraphes
Marilén Iglesias-Breuker et Luc Petton
est d’avoir su écrire dans l’espace
un langage gestuel accessible
à l’oiseau tout autant qu’à l’humain.
Teinté de sagesse asiatique, ce ballet, sur la musique judicieuse
et magnifique
de Xavier Rosselle, ravira les esthètes
comme les ornithologues, les amateurs
d’étrangeté
comme les profanes.
La profondeur du propos ne doit pas masquer le plaisir en surface
que chacun
éprouvera immédiatement à la vue de cette alliance surnaturelle qui n’a pour but que de charmer.
Comme ces danses nuptiales au message plus complexe
qu’il n’y parait, Light Bird, envoûte.
C’est la clef révélée d’une philosophie que l’on nous offre là.
A nous de la saisir avant qu’elle ne s’envole
.

Conception Luc Petton
Chorégraphie et mise en scène Marilén Iglesias-Breuker, Luc Petton
Assistant chorégraphique Philippe Ducou
Scénographie Patrick Bouchain
Avec Sun-A Lee, Yura Park, Luc Petton, Xavier Rosselle, Guillaume Zimmermann et 6 grues de Mandchourie
Musique Xavier Rosselle
Lumières Philippe Berthomé
Costumes Sophie Jeandot
Consultant oiseaux Eric Bureau
Réalisation décors Ateliers Devineau
Oiseleur principal Dune Pokrovsky
Production Compagnie Le Guetteur
Coproduction Théâtre national de Chaillot, Paris / Scène nationale de l’Oise en préfiguration, Espace Jean Legendre, Compiègne
Opéra de Reims / Parc zoologique d’Amiens Métropole / Maison de la Culture d’Amiens, centre de création et de production
L’Arsenal, Metz / La Briqueterie, CDC du Val-de-Marne

Tarif Edwige

 
Index / Compagnie Pyramid

Index / Compagnie Pyramid

« Les livres ont les mêmes ennemis que l’homme : le feu, l’humide, les bêtes, le temps ;
et leur propre contenu ».
(Littérature, Paul Valéry)

Quand le
hip-hop rend un magnifique hommage aux livres.
Dans un salon où trône une grande bibliothèque, cinq danseurs vont se rencontrer, se confronter
et s’interroger sur la place du livre
dans leur quotidien, pour donner force à un message
où s’associent virtuosité,
esthétisme et interaction entre corps et décors.
Pyramid propose un spectacle burlesque mêlant danse hip-hop, mime et détournement d’objets,
teinté de moments plus
poétiques et de petites touches narratives pleines d’humour et de dérision. 
Ici, le mot est un élément chorégraphique. Le vocable, une note.
Le ballet, un livre.
Des prouesses
telles qu’Index se comptent sur les 5 doigts de la main !

Avec Michaël Auduberteau, Tony Baron, Youssef Bel Baraka, Mounir Kerfah, Fouad Kouchy, Mustapha Ridaoui, 
Rudy Torres, Oussama Traoré (en alternance)
Assistants chorégraphiques Emilie Bel Baraka, Jamel Feraouche
Lumières Yohan Bernard
Compositeur Franck Gervais
Construction et finitions Céline Bordereau, Juan Manuel Hurtado 
Costumes Sophie Traoré
Production Compagnie Pyramid
Coproduction Théâtre d’Angoulême, Scène nationale / Théâtre de la Coupe d’Or, Scène conventionnée de Rochefort
Avant-Scène Cognac, Scène conventionnée / La Canopée, Scènes des écritures et du spectacle vivant, Ruffec
La Palène, Rouillac / Les Carmes, La Rochefoucauld / Théâtre de La Couronne

Tarif Détente
Pour réserver vos places, contacter la billetterie au 03 84 75 40 66 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Index copyright NK

 
Waves / Héla Fattoumi - Éric Lamoureux

Waves / Héla Fattoumi - Éric Lamoureux

« J’fais mon footing au milieu des algues et des coraux
Et j’fais mes pompes sur les restes d’un vieux cargo ».
(Gaby Oh Gaby, Boris Bergman)

Ce ballet concert est une expérience acoustique et visuelle inédite
et sensationnelle.
Le guitariste et compositeur Peter Von Poehl, debout dans un halo de lumière, déroule l’écheveau d’une musique continue comme un courant.
Puis s’éclairent des corps que la musique anime à la cadence de flux et de reflux. Les corps ondulent comme des algues au rythme du musicien dont les sinusoïdales boucles musicales hypnotisent
et charment.
En banc, les danseurs se balancent entre rock et coraux, évocation de la vie ralentie par l’épaisseur de l’eau.
Héla Fattoumi et Eric Lamoureux ont voulu cette chorégraphie qui concurrence et épouse la partition du musicien. Chaque partie mettant l’autre en valeur sans pour autant s’y assujettir.
Le spectacle s’écoule comme un temps infini et nous enveloppe de sons et de mouvements…
Etat de grâce, en suspension, nous assistons médusés à une oeuvre en évolution bien qu’achevée déjà.
Notre passé vient de l’océan et l’on s’en souvient ce soir où la scène prend
des airs d’Atlantide.

Conception et chorégraphie Héla Fattoumi, Éric Lamoureux
Musique Peter von Poehl
Orchestration Martin Hederos
Danseurs Sarath Amarasingam, Matthieu Coulon, Jim Couturier, Bastien Lefèvre, Johanna Mandonnet, Clémentine Maubon, 
Nele Suisalu, Francesca Ziviani
Musiciens Gaspar Claus, Guillaume Lantonnet, Zach Miskin, Peter von Poehl
Lumières Xavier Lazarini
Costumes Marilyne Lafay
Scénographie Stéphane Pauvret
Coproduction Centre Chorégraphique National de Caen, Basse-Normandie / NorrlandsOperan, Suède

Tarif Détente

Waves copyright Eric Lamoureux
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 4

Télécharger la plaquette

Saison 2016-2017

Facebook

Facebook

Espace Pro



Mot de passe oublié ?