La saison 2016/2017 en images

le coeur cousu.jpg
Lynda Lemay

Lynda Lemay

Lynda Lemay copyright Jean-Francois Berube« Bien des gens me sourient
En pensant à Paris
Moi j’ouvre un large bec
Pour sourire à Québec ».
(Dans les rues de Québec, Charles Trenet)

Piano-guitare. Elle et Louis Bernier.
C’est tout. C’est tout elle.
C’est tout son répertoire qu’elle revisite pour nous.
Elle veut une étroite intimité entre elle et nous.
Nous sommes ses invités
dans une soirée privée. Chaque mot
qu’elle chante fait résonner en nous
des cordes si sensibles
que le rire parfois fait place à l’émotion.
Elle est et reste l’observatrice des travers de l’humanité
qui l’entoure.
Elle révèle,
égratigne mais jamais n’est cruelle.
Qui aime bien… C’est son cas. Elle nous aime
et nous le prouve,
n’économisant pas le temps de ses concerts, qui deviennent
réunions amicales.
Sa voix teintée d’accent se prête à la causticité et à l’humour acidulé.
Mais lorsqu’elle verse dans la tendresse elle apparaît fragile
et douce.
Les silences évoqués dans le titre du spectacle, sont ceux
de la pudeur
ou du souffle suspendu par un trop plein
de sentiments.
Ce sont les silences
à la fin de Mozart qui sont encore du Mozart
(avant que n’éclatent
les applaudissements),
ce sont ces secondes magiques où le public oublie
toutes les conventions.
Des chanteuses, on en a connu des si belles. Mais un tel feu seule Lynda le met.

Guitare et voix Lynda Lemay
Piano et choeurs Louis Bernier
En accord avec Azimuth Productions / Caliméro

Tarif Bonbon

 

Télécharger la plaquette

Saison 2016-2017

Facebook

Facebook

Espace Pro



Mot de passe oublié ?